Vallée de l'aisne
   
www.vallee-de-l-aisne.com
  Poster un message  Liste des communes  Contact 
  Vallée de l'aisne
  Aisne
  Oise
  Somme
 
 
 
Google

 

Emma DOUAY

Emma DOUAY SOISSONS
Guerre 39-45
Emma DOUAY ( Crane) est née le 11 octobre 1892 à l'hôtel Dieu de Soissons (Aisne).
Orpheline très jeune, elle est élevée par ses grand-parents (Edmond Weyland et Marie -Léontine Ribaut ) horlogers rue Saint Martin à Soissons .


Elle se marie avec Daniel Douay le 25 novembre 1921. Le couple a eu 6 fils.

Lorsque la guerre arrive, le couple rejoint le réseau de Soissons "Vérité Française" affilé à celui du Musée de l'Homme de Paris.

Hélas ils seront dénoncés et arrêtés tous les deux le 25 novembre 1941 avec les membres du Réseau.
Emma Douay est incarcérée à la prison de la Santé .Elle sera ensuite emprisonnée aux "Hauts Clos" de Troyes (Aube).
Libérée en octobre 1942,elle apprend que son mari et ses compagnons ont été fusillés le 27/10/1942 ;
Elle se retrouve veuve avec 6 fils de 20 à 11 ans .

Lors de la libération de Soissons en aout 1944 elle aidera à fournir des armes au réseau Aurèle:

"Le 23/08/1944, vers minuit, des maquisards du groupe "Aurèle" commandés par Lucien Berger sont guidés par Madame Delhaye et Madame Douay (dont les maris, résistants du "Réseau Vérité Française" ont été fusillés le 27 octobre 1942 ) vers des caches d'armes.

Un arsenal de fusils, mitrailleuses, grenades, un mortier et un char démontés (de quoi équiper mille hommes) ont été mis en lieu sur dès juillet 1940, par les résistants de "La Première Heure" (En autre, le capitaine Descamps, Messieurs Meurghe, Moreau, Vogel tous arrêtés en 1941 et exécutés) dans l'usine Zieckel ou M.Delhaye était ingénieur, au cimetière de la ville, dans des carrières etc..."



Les armes sont chargées sur des tombereaux recouverts de fumier. Deux agriculteurs de la région se chargent de les faire entrer dans la ville pour les mener à Pasly.

Arrivés place de la République, une patrouille allemande les interpelle. Heureusement, après vérification des papiers d'identité, ils les laissent passer.

Quelques jours après, Soissons sera enfin libérée.


Emma Douay a eu le bonheur d'avoir de nombreux petits-enfants. Elle est décédée le 15 septembre 1995 à Soissons.

Photo: carte de l'association des Internés Civils d'Emma DOUAY . Photo et article de la famille DOUAY ( renseignements fournis par son fils Bernard Douay du groupe de résistance Bir Hakeim du lycée des Cordeliers de Soissons)
 

Emma DOUAY
 0.005942