Vallée de l'aisne
   
www.vallee-de-l-aisne.com
  Poster un message  Liste des communes  Contact 
  Vallée de l'aisne
  Aisne
  Oise
  Somme
 
 
 
Google

 

BLERANCOURT

La maison de St Just La maison de St Just
BLERANCOURT
Louis Antoine de Saint-Just[1] est le fils aîné de Louis Jean de Saint-Just de Richebourg (8 novembre 1716 - 8 septembre 1777), un capitaine de cavalerie décoré de l'ordre de Saint-Louis, et de Marie-Anne Robinot (née à Decize le 8 juin 1734, morte en 1815), elle-même fille de Léonard Robinot, conseiller, notaire royal et grainetier au grenier à sel de Decize, et de Jeanne Houdry, mariés le 10 mai 1766. Ses parents ont deux autres enfants. Ses deux sÅ“urs, Louise-Marie-Anne de Saint-Just de Richebourg et Marie-Françoise-Victoire de Saint-Just de Richebourg, voient le jour à Nampcel (Oise), le 12 septembre 1768 et le 10 novembre 1769[2].

Peu après leur mariage, les Saint-Just partent à Nampcel, d'où est originaire le père et où vit déjà Marie-Madeleine de Saint-Just, la sÅ“ur de celui-ci, avant de s'installer en octobre 1776 dans l'Aisne, à Blérancourt. Après avoir fréquenté l'école du village, Saint-Just est mis en pension de 1779 à 1785 au collège Saint-Nicolas des Oratoriens de Soissons (actuel collège Saint-Just), établissement coté où son oncle et son père avaient déjà étudié et où il côtoie les enfants de la classe aisée et dirigeante de la province[3]. À la fin de 1785, au cours de ses vacances, il s'éprend de Louise-Thérèse Sigrade Gellé, fille de Louis-Antoine Gellé, notaire royal au bailliage de Coucy-le-Château, mais son père le dédaigne et marie, assez précipitamment, sa fille à François-Emmanuel Thorin, clerc de son étude, à Blérancourt le 25 juillet 1786 (elle fuira à Paris le 25 juillet 1793 pour rejoindre Saint-Just)[4].



La maison de St Just est maintenant l'Office de Tourisme de Blérancourt

Site Wikipédia:




http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Antoine_de_Saint-Just


Photo:
Maison de st Just à Blérancourt
 
La côte de Blérancourt La côte de Blérancourt
BLERANCOURT
Le 10 juillet 2007, le "Tour de France" fera sa 3ème étape :
Waregem-Compiègne.
Les coureurs grimperont la cote de Blérancourt (142 m).
Mise en jambes pour affronter les cols des Alpes et des Pyrénées.
 

 0.00644