Vallée de l'aisne
   
www.vallee-de-l-aisne.com
  Poster un message  Liste des communes  Contact 
  Vallée de l'aisne
  Aisne
  Oise
  Somme
 
 
 
 
Google

 

Rue Ébroïn

Rue Ébroïn SOISSONS
Histoire
Ébroïn était Maire du Palais ,successeur d'Erkinoald en 657. Il gouverna la Neustrie ( qui était le Royaume franc correspondant à l'ancien royaume de Syagrius au nord-ouest de la France actuelle, et a initialement pour capitale Soissons ) et le pays des Burgondes au nom de Clotaire III ,tandis que Childéric II ,second fils de Clovis II,régnait en Austrasie ,sous le tutelle du maire Wulfoald.
Il était trop jaloux du pouvoir dont la minorité du roi lui valait l'exercice pour souffrir que ses égaux, les leudes, ne lui fussent pas soumis. La reine Bathilde ,mère de Clotaire, dut se retirer au monastère de Chelles;les évêques de Paris et de Lyon périrent assassinés ; enfin, quand Clotaire III mourut , au lieu de réunir l'assemblée des Francs,Ebroin proclama de sa propre autorité Thierry III ( 3 ème fils de Clovis) roi de Neustrie et de Bourgogne (670) . Il provoqua une violente réaction aristocratique et un parti adverse , dirigé par St Léger, évêque d'Autun , donna à Childéric II le couronne de Neustrie. Ebroin fut arrêté et enfermé au monastère de Luxeuil .et Thierry III à Saint Denis . mais les leudes ne supportèrent pas le joug de St Léger et l'envoyèrent partager la captivité d'Ebroin à Luxeuil .

En 673,Childéric s'était à ce point ,aliéné les grands qu'il fut égorgé dans la foret de Bondy avec sa femme et son fils.Des circonstances particulières permirent aux deux rivaux de sortir de prison cette même année. Un moment réconciliés , ils se divisèrent encore . Saint Léger s'étant mis de nouveau à la tête des leudes de Neustrie et de Bourgogne, Ebroin l'assiégea à Autun, s'empara de sa personne , lui fit couper a langue et crever les yeux (678) .

S’attaquant alors aux Autrasiens , commandés par Pépin d'Héristal, Ebroin les vainquit à Lafaux près de Soissons. (680) mais il fut assassiné en 681 alors qu'il allait être le véritable maître de la Gaule .


Sources: wikipédia et dictionnaire Larousse


Photo: plaque de la rue Ebroin posée sur le mur du tribunal de Soissons
 

Rue Ébroïn
 0.005999